Copyright 2018 - Paroisse Saint Pierre en Vallée - Maine et Loire - France

DÉDICACE DE LA BASILIQUE DU LATRAN
(en 324)


L’usage d’avoir des lieux spécialement destinés à la prière et au culte remonte à l’origine du monde. Le premier temple consacré au vrai Dieu fut bâti, à Jérusalem, par le roi Salomon. La cérémonie de dédicace dura huit jours, et les Juifs en renouvelèrent chaque année la mémoire.

Aux premiers siècles du christianisme, l’Église persécutée ne put bâtir de temples et dut célébrer les divins mystères dans des maisons particulières ou dans les catacombes, sur les tombeaux des martyrs.

Le Christ et Sa Croix rendirent Constantin victorieux de son rival Maxence. Ne marchandant pas sa reconnaissance, le grand empereur mit fin aux persécutions sanglantes, donna la liberté à l’Église et promulgua une loi par laquelle il permettait aux chrétiens de bâtir des églises dans tout son empire. Donnant lui-même l’exemple, Constantin fit construire un baptistère en 334, à l’endroit où le pape saint Sylvestre l’avait baptisé. Il fit aussi édifier les somptueuses basiliques de Ste-Croix-de-Jérusalem, réplique de celle du St-Sépulcre, et la basilique St-Pierre qu’il érigea sur le tombeau du prince des apôtres.

Le pieux empereur fit également bâtir sur l’emplacement du palais des Laterani, pour servir d’église patriarcale et pontificale, la basilique du Saint-Sauveur, appelé aussi St-Jean de Latran. Le Pape saint Sylvestre fit, en 324, la dédicace de l’église de Saint-Sauveur, aujourd’hui Saint-Jean-de-Latran, à Rome.

En France, l’usage s’est généralisé de célébrer, l’anniversaire de la dédicace de chaque église. L’office de ce jour suggère de voir dans nos églises, la maison de la prière, la maison de Dieu, un lieu saint, une image de la céleste Jérusalem, la porte du Ciel.


Cette fête mérite de notre part une attention toute spéciale :  nos églises témoignent de la présence de Dieu dans le monde. Elles rendent visible, l'Eglise de Jésus-Christ.



SAINT MATHURIN DE LARCHANT
(4ème s.)


Ce prêtre devint célèbre pour a voir guéri la fille de l'empereur Maximien, que l'on disait possédée. Après sa mort, son village natal de Larchant, près de FOntainebleau, devint le lieu d'un important pélerinage.


SAINT THEODORE
(† 304)

Martyr à Amasée en Turquie d'Asie. Soldat romain, il fut décapité en raison de sa foi. Sa vie, déjà exemplaire, fut embellie avec le temps. On lui attribua l'exploit d'avoir mis à mort un dragon, comme saint Georges et saint Dimitri. Tous trois d'ailleurs sont les ' trois grands soldats martyrs' des Orientaux.




BINEHEUREUX HENRI HLEBOWICZ
Prêtre de Vilnius et martyr
(† 1941)



Durant l’occupation nazie du pays, il fit publiquement à l’Eglise le don de sa vie en sacrifice pour sauver la foi des jeunes, soumise à un programme de destruction. Arrêté le 7 novembre, il fut fusillé le surlendemain dans un bois.

Prêtre diocésain, né le 1er juin 1904, mort à Borysów en Lituanie le 9 novembre 1941, béatifié le 13 juin 1999 à Varsovie (Pologne) par Jean-Paul II.



SAINT ALEXANDRE (4ème s.)
SAINT AGRIPPIN DE NAPLES (3ème s.)
SAINT BENEN († 474)
SAINT CLEMENT († 89)
SAINTE EUSTOLIA († 600)
SAINT EUTHYME († 950)
BIENHEUREUX GEORGES NAPPER († 1610)
BIENHEUREUSE HELENE DE HONGRIE († 1270)
SAINT JEAN COLOBOS (4ème s.)
SAINT LEUCADE (1er s.)
BIENHEUREUX LOUIS MORBIOLI († 1485)
SAINTE MATRONE (5ème s.)
SAINT MONTAN (4ème s.)
SAINT NECTAIRE († 1920)
SAINT ONESIPHORE et SAINT PORPHYRE († 290)
SAINT ORESTE († 304)
SAINT PABON († 510)
SAINT SYMEON LE METAPHRASTE (11ème s.)
SAINTE THOMAÏS (10ème s.)
SAINT URSIN (2ème s.)
SAINT VANNE († 707)

Nous Contacter

Paroisse Saint Pierre en Vallée
29 rue de l'Hôtel de Ville
49250 Beaufort en Vallée
( Maine et Loire -  France )

Tph: 02 41 80 30 39
paroisse@saintpierreenvallee.fr

Signaler les bugs informatiques:
webmaster@saintpierreenvallee.fr

Liens amis

Albums photos

Pour être identifié